sécurité avalanche, développement durable, Argentière 74
Accueil > Projets en cours dans la vallée > Le train tram > L’avancement du projet de tram-train (juil. 2013)

L’avancement du projet de tram-train (juil. 2013)

Quelques rappels sur les prémices du projet

-  Emergence du concept et appropriation par E.Fournier ( voir plus haut dans le site)
. Idée émise pour la première fois par J.P.Trichet (ARSMB) en 2001 (voir dans ce site l’onglet « Projets en cours dans la vallée ».
. Idée évoquée à nouveau par E Fournier en janvier 2004, lors d’une réunion avec notre association : ébauche du projet Train Tram.

-  Ce projet est intégré dans le Plan des Déplacements Urbains (voir plus haut dans notre site) :
. Accent mis sur les transports en communs.
. Le train comme option privilégiée durant la période hivernale (et notamment en période de risque).
. Ces options ont été confirmées dans le dossier de candidature aux J.O. : le train comme moyen de transport en commun entre les différents sites. Cf. présentation au Majestic (voir plus haut).

-  E.Fournier a réaffirmé clairement l’option du « fer comme un instrument adapté aux exigences de la vallée » dans le bulletin de Chamonix (Déplacements Durables, Tram Train) le 28 Novembre 2011.
Voir Déplacements durables

-  Nous avons soutenu ce projet, comme une bonne réponse à deux questions :
. la sécurité des déplacements dans la vallée en période de risque avalancheux.
. la volonté de réduire les flux automobiles dans cette zone longiligne, relativement urbanisée et bénéficiant d’un environnement exceptionnel.

-  De l’autre côté de la frontière l’intérêt pour le projet est certain, comme en témoigne le flyer récent de l’Association Mobilité Vallée de Trient ( AMVT - voir onglet « liens vers sites ») et le mouvement « sauvons notre train »).
"Flyer AMVT"

PDF - 878.9 ko

Les grandes caractéristiques du projet

-  Le 17 juillet 2009, l’inauguration de la nouvelle halte ferroviaire de l’avenue du midi à Chamonix marquait l’orientation « fer » des transports dans la vallée et réunissait les partenaires concernés : le Dauphiné Libéré titrait peu après « Le train deviendra tram entre 2013 et 2014"
Article DL du 4 aout 2009 (P18)

PDF - 933.4 ko

-  Deux documents édités par RFF permettent d’avoir une vision précise du projet de Tram Train :
. La fiche signalétique « Modernisation de la ligne St Gervais Vallorcine – Modernisation du tunnel des Montets » (4 pages) :
Fiche signalétique : Signature de la convention de financement des travaux

PDF - 3.9 Mo

. L’ « Etude d’impact : Evaluation des incidences du projet sur le site Natura 2000 des Aiguilles Rouges, demande d’autorisation de travaux en réserve naturelle » - 20 Octobre 2011. (136 p.).
Etude d’impact

PDF - 54.1 Mo

Deux facteurs majeurs vont retarder la mise en œuvre du projet

Une fois le principe acquis, deux facteurs sont venu retarder la mise en œuvre du projet ( en cours à ce jour, juillet 2013).
-  Le bras de fer RFF/ Autorités locales sur le financement du projet
-  Les difficultés techniques du projet
Ces facteurs auront un fort impact sur le calendrier et les modalités de circulation des personnes dans la vallée.

Le bras de fer sur les engagements financiers
-  Nous présentons ci-dessous, de manière chronologique, quelques échos de ce bras de fer :
. « Modernisation reportée sine die… ». ARDSL – 13.10.2011.

Word - 86.5 ko

. « Le frein sur la ligne ferroviaire Saint Gervais / Vallorcine met les Suisses dans l’embaras ». Dauphiné Libéré 19.11.2011.

RTF - 6.6 ko

. « La modernisation du Mt Blanc Express remise sur les rails selon E.Fournier ». DL. 24.11.2011.

Word - 41 ko

. « Chamonix : début des travaux en 2012 au tunnel des Montets » . L’Essort Savoyard. 25.11.2011.

Word - 27 ko

. « Duel au sommet entre Rhône Alpes et RFF ». Ville Rail Transport. 12.12.2011.

Word - 515 ko


-  Notre association a manifesté son soutien aux autorités locales dans ce combat le 17.01.2011.
Doc Assoc (vive le tram train à chamonix)

Word - 20 ko


-  Finalement, une convention de financement du Tram Train a été signée le 24 Juin 2013.
. Revue Bus et Car 25.06.2013. JF Belanger

Word - 73.5 ko

. Voir Alpes / FR3

Les difficultés techniques liées au projet
Par exemple,en octobre 2012, la fragilité constatée au tunnel de Montroc durant les 1ers travaux (risques d’infiltration) laissait craindre un accroissement des coûts et des délais. La mise en circulation pour l’hiver 2012-2013 a été reportée d’un an à décembre 2013, sans pouvoir assurer le rythme de 2 trains/heures et sans ouvrir la liaison Montroc-Vallorcine.

SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mode d’emploi du site

Association des riverains du chemin du Vieux Four
et des amis du site d'Argentière (74)