sécurité avalanche, développement durable, Argentière 74
Accueil > Contradictions du projet RD1506 > Objectif de sécurisation non atteint > La partie haute de la Vallée reste vulnérable

La partie haute de la Vallée reste vulnérable

Pour sécuriser les déplacements dans la Haute Vallée il faut traiter l’ensemble des secteurs exposés aux avalanches :
- d’Argentière jusqu’à Montroc (1)
- de Montroc jusqu’au village du Tour (2)
- la vallée des Eaux Noires jusqu’à Vallorcine (3 5).

La sécurisation de la route qui passe par le col des Montets est exclue : le risque est supprimé par la décision de fermer systématiquement la route en période d’aléas avalancheux.

Le tunnel mixte « train / route » des Montets (4) retenu comme solution, pour un usage exceptionnel en période avalancheuse, nécessite des investissements importants ( 17 à 18 M €, selon estimation de fin 2009).

A ce jour aucun schéma directeur n’a été présenté alors que seule une réflexion globale permettrait la cohérence de tels aménagements, avec des économies de moyens dans la durée : sécuriser la RD1506 et le tunnel des Montets sans une planification réfléchie de la liaison entre ces deux projets n’est pas cohérent.

La Carte de Localisation des Phénomènes d’Avalanches -CLPA version datée de 2004 –démontre en effet que :
L’itinéraire routier entre les couloirs d’avalanche des Nants et l ‘entrée du tunnel des Montets (2) à Montroc n ‘est pas protégé.
- cette partie du trajet est exposée aux avalanches du Moulin et de Peclerey ,…
- en cas d’avalanches, la liaison routière entre Argentière et Montroc-Le Tour reste vulnérable et, la construction des ouvrages qui était envisagée à la sortie d’Argentière n’aurait pas apporté, de façon irrémédiable, la sécurité nécessaire, sauf à tout refaire !

La rénovation du tunnel des Montets (4) dont les travaux importants envisagés à terme ( estimés encore à 7 M€ en Août 2009 et revus à environ 17 / 18 M € selon la valeur annoncée lors du comité de village d’Argentière du 16 Novembre 2009) permettrait d’améliorer la circulation automobile quand le col des Montets est fermé (quelques jours /an), sans apporter de réponse complète.

PDF - 1.8 Mo
Article D.L. du 4 décembre 2009

- La sécurisation des déplacements sur la commune de Vallorcine( 3) devrait faire l’objet d’une étude spécifique.

- Le train tram , ( PDU/PLU / PADD) reste la solution la plus globale et la plus efficace, sous réserve de réaliser, au niveau des Nants, les protections appropriées de la voie ferrée.

- La sécurisation du segment Montroc-Le Tour (2) nécessite des mesures d’une autre nature ; la route actuelle, à découvert, est exposée à plusieurs couloirs reconnus.

PDF - 3.6 Mo
Déplacements et sécurité au Nord d’Argentière

SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mode d’emploi du site

Association des riverains du chemin du Vieux Four
et des amis du site d'Argentière (74)