sécurité avalanche, développement durable, Argentière 74
Accueil > Contradictions du projet RD1506 > Coûts initiaux sous évalués > L’évolution du chiffrage des coûts en fonction du temps

L’évolution du chiffrage des coûts en fonction du temps

Nous examinerons ici successivement :
- les évolutions d’ensemble que nous avons pu constater durant la fin 2003
- quelques commentaires sur ces évolutions

L’évolution du chiffrage des coûts du projet de sécurisation de la RN 506 en fonction du temps depuis le début de la concertation

PDF - 580.3 ko
Tableau d’évolution des coûts


Le graphique représentant l’évolution des coûts annoncés en fonction du temps est particulièrement instructive !

PDF - 737 ko
Coûts = f(t)


Nous pouvons relever que, lors de la concertation de l’automne 2003 :
- l’estimation de la Variante 3 est passée de 17,8 M€ à 24,5 M€ ;
- l’estimation de la variante 4 qui « ne correspond à rien » le 20 Août 2003 ( voir documents ci-dessous), est estimée à 19,5M€ le lendemain 21 Août 2003, pour pouvoir justifier la préférence annoncée pour cette option.
D’ailleurs, le hasard fait que le coût estimé à l’époque de la première phase de cette variante ( Pont sur l’Arve et galerie des Nants) aurait correspondu exactement au budget disponible (10,5 M€) … !

PDF - 2.3 Mo
C.R. de la réunion du 20 aoüt 2003
PDF - 1.7 Mo
C.R. de la réunion du 21 aoüt 2003

,

Explications et commentaires

Concernant la variante 4, la DDE et me prestataire INGEROP constatent le 20.08.2003 ( au prestataire) que l’estimation « ne correspondait à rien », et que « le travail était insuffisant, partiel et de qualité peu satisfaisante. »

Le lendemain, le 21 08 2003, la concertation était néanmoins décidée précipitamment avec une variante 4 à 19,5 M€ et une variante 3 à 17,8 M€ (alors que les études n’étaient pas terminées et que ces chiffres d’Août 2003 ne sont en fait pas vraiment comparables).

En utilisant les données diffusées par INGEROP, auxquelles nous n’avons eus accès qu’ en avril 2009, les valeurs qui auraient du être soumises à concertation auraient du être respectivement de 18,925M€ pour la variante 3 et de 19,255M€ pour la variante 4.

On peut également s’étonner de ce que, lors de la présentation publique à notre association le 24 09 2003, l’estimation de la Variante 3 était déjà portée de 17,8 M€ à 22M€, et la variante 4 maintenue à 19,5 M€ (selon les notes prises et rapportées dans un CR interne à notre association).
A la fin de la concertation (Décembre 2003) les évaluations sont devenues, respectivement, de 24,5 M€ pour la V3 et de 19 M€ pour la V4 .
Depuis cette date, des modifications et rectifications d’oublis (signalés plus haut) auraient du, à coup sûr, alourdir l’ estimation réelle du projet.
Le coût d’objectif 2005 (DUP) de la variante 4 était déjà porté à 20,5M€ : aujourd’hui le Président du Conseil Général nous écrit, en mars 2009, que « ni le planning de réalisation ni le montant financier ne sont pas connus à ce jour ».
En clair, en 2009, 6 ans apres la concertation et 3 ans après l’enquête publique, faute de chiffrage convaincant et au vu des nombreuses contradictions apparentes du projet, le maître d’ouvrage aurait quelque difficulté à se projeter dans l’avenir.

SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mode d’emploi du site

Association des riverains du chemin du Vieux Four
et des amis du site d'Argentière (74)