sécurité avalanche, développement durable, Argentière 74

Les destructions de chalets

Dans ses conclusions motivées, la commissaire enquêteur avait relevé :
« Le projet présenté entraîne la démolition de 4 chalets, 3 à la sortie d’Argentière, dont deux sont mitoyens, et 1 en amont du chemin du vieux four.
Ces 4 chalets font partie du patrimoine bâti du fait, soit de leur architecture représentative, soit aussi de leur histoire locale, comme pour le chalet du chemin du vieux four qui a notamment été la cantine des ouvriers travaillant à la réalisation de la voie ferrée. »

Les destructions envisagées auraient été inutiles puisque "la sécurité n’est pas assuré à la sortie immédiate d’Argentière, et que le pont reste exposé aux avalanches exceptionnelles..."

Les destructions ça concerne aussi des personnes !

PDF - 1.8 Mo
Le premier chalet à la sortie d’Argentière et ses habitants permanents

SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mode d’emploi du site

Association des riverains du chemin du Vieux Four
et des amis du site d'Argentière (74)